Seniors

Défaite non méritée pour les seniors PHR 2/1

L’équipe réserve s’impose face à St Marcel 1/0

L’équipe III rapporte le nul de Le Laris 3/3

De seniors 2012-2013

ci-dessous compte-rendu de J.M. Laverne

Défaite pas méritée

 

Au stade de la Plaine

Rhône Crussol –  Dommartin : 1 – 2  (0 – 1)

Buts : 54ème Boumazza pour RCF – 34ème Kalla , 64ème Corbet pour Dommartin

 

Rhône Crussol s’est une nouvelle fois inclinée à domicile.

Les Rhodaniens qui n’ont plus rien à espérer dans ce championnat ont su être efficaces avec leurs rares occasions contrairement aux Ardéchois qui ont buté à chaque fois sur un excellent gardien.

 

Le début de la rencontre est assez neutre, il faut attendre le premier ¼ d’heure pour voir quelque chose d’intéressant

15ème Rakidjian côté droit centre en retrait pour Moya dont la frappe est bien contrée par Rodriguez le gardien adverse.

34ème Contre toute attente, Kalla, l’avant centre dommartinnois, vient battre de près Choppick suite à une mésentente de sa défense.

36ème Rhône Crussol réagit tout de suite par l’intermédiaire de Moya qui envoie un boulet en pleine lucarne, mais Rodriguez réussit à détourner la balle en corner.

 

La deuxième mi temps est nettement à l’avantage de Rhône Crussol

 

51ème Bonne frappe de 20 mêtres de Boumazza détournée par Rodriguez

54ème Coup franc de Boumazza pour la tête de Moya qui rate de la cadre, Rodriguez était battu !

64ème Comme en première mi temps le RCF se fait cueillir en contre : sur une très belle remontée de balle Corbet vient fusiller Choppick.

Rhône Crussol accuse le coup pendant quelques minutes puis va repartir à l’attaque

69ème Belle reprise de Strusinsky côté gauche sur une transversale de Rakidjian, mais son tir ne trouve pas le cadre

80ème Boumazza redonne de l’espoir par un beau contrôle à 25 mêtres  et une reprise qui va lober Rodriguez

81ème Strusinsky a la balle d’égalisation mais Rodriguez, encore lui, repousse des poings.

 

Les Ardéchois pousseront jusqu’au bout mais n’arriveront pas à accrocher les points du nul qui auraient largement été mérités.

Les commentaires sont fermés.