Sortie par la Grande Porte

RCF07 – Bourgoin Jallieu : 1 – 2

Buts : Bourgoin : 62ème Rachid, 77ème Durand – RCF07 : 86ème Rakidjian

Pas moins de 5 divisions séparaient les 2 équipes, et pourtant le RCF fera jeu égal avec son prestigieux adversaire tout au long de ce quatrième tour de coupe de France ne s’inclinant que sur le plus petit des écarts.

Autant dire que les 400 spectateurs présents auront assisté à une très grande partie où l’exploit aura été possible jusqu’au bout de la rencontre.

En première période les ardéchois surprennent les dauphinois par leur jeu alerte et agressif et ils auraient pu prendre l’avantage.

2ème Rakidjian chipe un ballon et tente sa chance de 20 mètres, la balle frise la transversale.

5ème Leboulanger sur la gauche centre pour Lino qui manque de précision devant le gardien berjallien. Sur le corner, il s’ensuit une grosse occasion de marquer.

17ème Bouzit pour Bourgoin cherche la lucarne de Bon qui semblait battu.
19ème Alexis Bon sera à la parade sur 3 actions adverses de suite.

32ème Leboulanger est fauché dans la surface, l’arbitre ne bronche pas !!

34ème Leboulanger, qui fera souffrir pas moins de 3 latéraux pendant l’ensemble de la rencontre, rate à son tour une belle occasion.

Le match nul à la mi-temps est déjà une très belle performance.

Aux retours des vestiaires le niveau du match ne baisse pas d’intensité mais les berjalliens seront plus réalistes.

62ème Un manque d’attention et Rachid ouvre la marque d’une tête seul aux 6 mètres.

64ème Déstabilisé par ce but le RCF concède un pénalty qui peut plier le match, mais l’excellent Alexis Bon sort une grosse parade face au tir dans le coin gauche de Sejallon

77ème Sur un coup franc Bourgoin double la mise sur une tête de Durand

86ème Le RCF ne baisse pas les bras et sera récompensé : sur un coup franc, cafouillage dans la surface, le ballon revient sur Rakidjian qui envoie un missile dans la cage.

Il reste 5 minutes et Rhône Crussol emballe le match devant une défense berjallienne qui panique quelque peu, mais en vain…

Nos valeureux joueurs sortent de cette coupe de France avec les honneurs.

 

Réaction de Cyril Ramon, l’entraineur adjoint : « nous manquons d’efficacité en première mi-temps. Avec un but d’avance le sort du match aurait pu être différent car nous nous sommes hissé au niveau de jeu de l’adversaire ».

 

Les commentaires sont fermés.