Nos jeunes ont du cœur

2ème tour de la coupe de France
Au stade de la Palla à Valence

Valence FC – RCF07 : 0 – 1 (0 – 1)
Arbitre : Monsieur Benelhadj
But pour RCF : Guerbas (26ème)
Carton rouge pour RCF : Elanrif

Sandro Zocco a quasiment reconduit le groupe du premier tour
A noter le retour de Benteboula, capitaine du jour, et Guerbas qui apportent leur expérience au sein de l’équipe, et du gardien vétéran Delay, qui assure l’intérim en l’absence des gardiens titulaires.

Cela n’a jamais été un voyage tranquille que de se rendre à la Palla pour jouer Valence FC et encore plus difficile de ramener un résultat.
C’est pourtant l’exploit réalisé par nos jeunes joueurs.
Certes ils ont été en difficulté une grande partie du match, mais ils ont fait preuve d’un esprit d’équipe et de combativité exemplaire, avec à la clé une belle qualité de jeu.

Rien à signaler en ce début de mi temps, où les 2 équipes se neutralisent.
26ème Onokulu au centre de l’attaque gagne un duel pour Guerbas qui, côté gauche, joue un « une deux » avec Elanrif et s’en va battre, Gasmi, le portier Valentinois, d’un beau tir croise aux 16 mêtres.

Suite à ce but, Valence exerce une grosse pression jusqu’à la pause.
32ème Delay boxe le ballon sur sa ligne sous la menace des attaquants valentinois.
44ème Coup franc à 40 mêtres pour les locaux ; Ilghet expédie le ballon ,avec l’aide du vent, sur la transversale de Delay !!

La deuxième période sera toute à l’avantage du FCV.
Coup du sort à 30 minutes de la fin où Elanrif sur une contre attaque se rue vers les buts adverses mais il ne pourra évité la sortie de Gasmi et les 2 joueurs se télescopent.
Gasmi devra être évacué du terrain avec une grosse blessure au menton, de ce fait l’arbitre expulse Elanrif.
Rhône Crussol sera en souffrance jusqu’à la fin du match où le FC Valence aura 3 grosses opportunités de revenir au score ; mais leurs maladresses et la vaillance des Ardéchois les sort de la coupe de France.

Rhône Crussol accède au troisième tour de la coupe de France, performance plus réalisée depuis plusieurs années.

Les commentaires sont fermés.