COUPE DROME ARDECHE ( 1/8 ème )

match nul 2/2 à Bourg de Péage ( mi temps: 1/1 )
qualification aux tab 4/1

buts: Maisoneuve ( 38′ ) et Gachet ( 66′ ) pour RCF 07
42′ et 68′ pour Bourg de Péage
cartons jaunes: Grève ( 85′ )
cartons rouge: aucun

composition:

1- WILFRIED

2- VETTOVALLI 4- PHILIBERT 5- LACENE 3 – SABY

6- EXBRAYAT 7- GREVE

8- MAISONEUVE 10- VABRES 11- DREVETON

9- ( cap ) GACHET

12- AILANE
13- REMOUE

Pour ce deuxième tour de coupe drome Ardèche U19, le groupe allait défier une équipe évoluant en promotion, positionnant dans leur deuxième parti de tableau mais restant sur de bons résultats depuis début janvier.
Comme pour tout match de coupe lorsqu’une équipe est supposée supérieure, la plus grande peur est le fait de se mettre au niveau de l’adversaire par un excès de confiance. Mais une donnée du match était tout autre: un terrain très difficile, gras du à une pluie continue…
Pourtant, le début de rencontre fut totalement à notre avantage, bien en place dans notre système de jeu, et c’est sur un coup franc légèrement décalé que la première occasion venait, la frappe enroulée de Corentin Maisoneuve étant détourné avec brio par le portier local ( 7′ ). Le premier bel enchainement coté droit vint ensuite, Aubin Exbrayat trouvait dans le couloir droit Simon Véttovalli, qui joue intelligemment à coté de lui sur Toto Vabres dont le centre à ras terre passait dans les 6 mètres sans que quelqu’un ne puisse conclure l’action ( 10′ ).
Toujours maitre du ballon, l’équipe continuait à jouer sur les cotés, et sur un nouveau décalage trouvé coté droit, Toto centrait au second poteau pour Tomtom Dreveton, qui remisait sur Matthis Grève très bien placé à l’entrée de la surface qui, après s’être mis sur son pied gauche, envoyait le cuir juste au dessus de la transversale ( 19′ ).
La première petite occasion locale vint sur une double perte de balle dans la même action de Max Lacène et Matthis, le 7 adverse en profitait pour tenter sa chance mais sans danger pour un Wilfried vigilant ( 28′ ).
Avec un possession de balle impressionnante, les noirs poussaient toujours autant et étaient enfin récompensé de leur efforts, et ce but venait une nouvelle fois grâce à un travail sur les cotés: bien décalé, Simon centrait pour Vincent Gachet qui ratait son contrôle dos au but aux 6 mètres et, au lieu de tenter un retourné, redonnait à Coco qui trompait facilement le dernier rempart local ( 1/0: 38′ ).
Le plus dur semblait être fait mais en coupe… en effet, malgré la mise en garde répétée de rester concentrer et sérieux jusqu’à la pause, l’équipe, par un manque d’attention dans le marquage sur un corner adverse, laissait le 8 libre de tout marquage au point de pénalty qui en profitait pour égaliser ( 1-1: 42′ ).
Tout était donc à refaire dans ce match et les 15 minutes de récupération furent l’occasion pour insister sur le fait de ne pas s’affoler, même si l’état du terrain devenant de pire en pire et les indisponibilités pour la fin de la rencontre de Max Philibert ( douleurs au ventre ), pourtant très bon avec Max Lacène dans l’axe défensif, et de Coco ( douleur à la cuisse ), nous obligeaient de finir la rencontre sans remplaçant.
Seconde période, même constat: l’équipe modifiée ( Aubin glissait derrière aux cotés de Max, Tomtom reculant d’un cran à la récupération auprès de Matthis, Alex et Sof occupant les couloirs offensifs ) continuait à monopoliser le ballon et tentait de produire du jeu, mais c’est sur coup franc que vint la première situation: Aubin le frappait et Vincent; de la tête, trouvait le cadre mais aussi le gardien qui détournait le ballon ( 58′ ).
Et à force de chercher la faille, celle ci fut trouvée à la 65′ lorsque Sofiane, coté droit, trouvait Alex latéralement, ce dernier trouvait Vincent plein axe aux 20 mètres qui, après s’être débarrasser de son vis à vis, trompait le gardien local ( 2/1: 65′ ).
Mais la leçon de la première période ne servit à rien… après s’être créé une occasion sur l’engagement, Toto, trop altruiste, cherchait Vincent au lieu de tenter sa chance seul, et sur le contre, notre positionnement permettait au joueur de coté adverse de déborder et centrer tranquillement pour le 11 qui ne se faisait pas prier pour battre Wilfried de près ( 2/2: 68′ ).
Une nouvelle fois, tout était à refaire!!!
Mais ce coup ci, malgré de nombreuses occasions ( 2 fois le ballons sauvé sur sa ligne sur têtes de Vincent aux 72′ et 80′, une occasion royale ratée par le capitaine du jour amorcé par un jeu a 3 Nico / Toto / Tomtom coté gauche, ce dernier changeait totalement le jeu mais Vincent, après un contrôle réussi, ratait le cadre ( 73′ ) et une dernière à la 84′ lorsque Toto, suite à un corner frappé par lui même et qu’il récupérait après un dégagement du défenseur, driblait un joueur adverse, tentait sa chance, le cuir frappait l’équerre du but et revenait sur Alex qui ratait le cadre.

Le match se terminant sur ce résultat nul, la décision allait se faire aux tirs et but et dans cet exercice, nous faisions en sans faute ( Vincent, Toto, Aubin et Tomtom transformant le leur alors que Wilfried stoppait le 3ème pénalty après qu’un jaune et bleu n’ait raté le cadre sur le second ).

Cette qualification, même obtenue aux tirs au but, reste tout à fait logique dans des conditions difficiles ( terrain + blessures ) et au vu de la prestation fournie.

Place maintenant au match de samedi à La Véore / Montoison en championnat.

Merci à Bruno Vettovalli pour la touche, ainsi qu’à Germain qui, rentré à 13h de vacances, est venu voir la seconde période du match.

Cette semaine, séances habituelles aux heures habituelles.

Les commentaires sont fermés.